lundi 31 juillet 2017

Chronique #118 : La maison bleu horizon, Jean-Marc Dhainaut

LA MAISON BLEU HORIZON
Note : 3/5

Auteur : Jean-Marc Dhainaut.
Porte vers l’auteur : allez au fond du couloir.

Editeur : Taurnada éditions.
Porte vers l’éditeur : toquez à la porte.

Genre : Fantastique.

Nombre de pages : 229.

Date de parution originale : 29 juin 2017.

Date de parution en France : 29 juin 2017.

D’autres tomes ?

Non, il s'agit d'un one-shot !

Couverture :

Cette couverture est plutôt sympa, elle annonce la couleur. Le récit se centrera sur une histoire de maison hantée, et notamment sur les fantômes, ce qui transparaît grâce aux tons sombres. Par ailleurs, l'escalier est un point important de l'histoire, et le corbeau est tout aussi symbolique. La réunion des éléments est réalisée de manière plutôt cohérente. Bref, une couverture adaptée à son roman !

Et vous, qu’en pensez-vous ?


Quatrième de couverture :

Elle est intrigante, et bien tournée. Elle n'en dit pas trop, mais révèle quand même les enjeux de l'histoire. D'ailleurs, on sent bien la présence du côté historique !


Mon avis sur l'histoire :

Globalement, j'ai apprécié ma lecture !

L'histoire est intéressante, notamment du fait de sa construction. En effet, si le début vous laisse croire à une effrayante histoire de maison hantée, la suite prend un tournant bien différent. Je n'en dis pas plus pour ne pas vous spoiler, mais l'addition de ces deux facettes rend la lecture d'autant plus captivante ! C'est là le vrai plus de ce roman.

A cela s'ajoute des personnages intéressants et vivants, même si parfois un peu trop caricaturaux à mon goût... (notamment l'adolescente). Certains sont énigmatiques, donnant l'impression de cacher un secret, quand d'autres sont clairs comme de l'eau de roche ! Le mélange fonctionne bien.

Néanmoins, il y a quelques points négatifs selon moi. D'abord, le texte comporte de nombreux problèmes de concordance des temps, construction de phrases, ... ce qui rend la lecture parfois un peu compliquée. Ensuite, les dialogues ne sont pas toujours cohérents selon moi (les personnages enchaînent les dialogues sans toujours se répondre...). Enfin, le rythme est quelque fois un peu trop lent.

En conclusion, ce roman était agréable et rapide à lire, malgré quelques coquilles dans l'écriture. Je vous le recommande si vous souhaitez vous pencher sur une lecture de maison hantée qui va plus loin que le simple récit d'épouvante.


Je remercie les éditions Taurnada pour ce chouette partenariat ! 

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire